Internat Kaijuu -maison de correction-
Pas encore connecté ou alors tu es un invité ?
Viens vite nous rejoindre~
Le forum est encore tout nouveau mais on va t'accueillir avec un grand sourire !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jin Cruiz

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]   Dim 5 Juin - 16:12

Parler Anglais ? Moyennement, et quand il parlait il parlait l'anglais des mauvais quartiers. Jin savait insultait dans beaucoup de langue. Dans le quartiers où il habitait avant, il n'y avait que des étrangers. Il savait insulté en portugais, en Italien, en Anglais, arabe et même en russe ! Une fois son père l'avait présenté à un collègue de travail russe -travail ilégal-, le russe avait dit "oh qu"il est mignon le bout choux" et Jin enfant avait répondu un " ublyudok " -connard-, cela avait provoqué un foux rire total de la part des adultes. Quel rebondant ce petit.

"mouais un peu"avait-il répondu en anglais avec son accent latino.

Les deux marchèrent vers les le hall des dortoirs. Jin remarqua que la cour était vraiment grande, il n'en voyait pas la fin d'ailleurs. Il y avait plusieurs batiments. La fougère allait probablement se perdre.
Peter ? En voilà un nom qui ne faisait pas Portugais. Cela lui rapela ce film, Peter Pan. Film horrible -version adulte- pauvre gosse avec sa mère alcoolique. Fugue ? Cela lui paraissait bien légé pour un établissement de ce type. La famille de Peter devait être extrèmement stricte dans ce cas. Sans doute...
Tout en marchant il se présenta en regardant devant lui


"Jin, Jin Cruiz. Euh je suis ici parce que ma tante a trouvé des armes à feux dans ma chambre hahaha et pour braquages à mains armées."

Le reste, il n'avait pas été coincé. D'ailleurs toutes ses armes, elles étaient partit à la police. Mierda.
La plus part était à son père, il lui avait demandé de s'en servir pour son travail. Son fils n'avait rien rétorqué. Fière bien au contraire. Tant pis, il s'en procurerait dans son ancien quartier. Là-bas il était respecté, on sait tous qui était son père et que lui prendrait la relève. C'était d'ailleurs déjà le cas pour certaines choses.

Ils arrivèrent tout deux dans le hall, c'était grand, dès le début il remarqua que les femmes étaient séparées des Hommes. Le jeune homme monta les escaliers coté homme en faisant signe à Peter de le suivre.


"Ils nous enferment e tils veulent en plus de ça nous empêcher de baiser."

Il eu un rictus, lui il s'en fichait homme ou femme il y trouverait son compte alors ce n'était pas ça qui l'en empecherait. Mon dieu si sa mère l'entendait penser. Sa mère qui était entrain de se battre en prison contre une autre femme pour un paquet de clope. Il n y avait personne dans le couloir homme, les élèves étaient tous en cours -et d'autre dehors en fuite-

Jin ouvrit sa porte et rentra en laissant ouvert en grand derrière lui. Il déposa son uniforme etc. Apparement il était seul dans la chambre. Ses affaires et vêtements lui seront communiquer plus tard, le soir. Il regarda un peu le décord

"Que féo....." -que c'est moche-

Il alla rejoindre Peter en laissant sa porte ouverte "C'est aussi moche chez toi?"
il constata que c'était de même "ah ué....les couleurs sont fades."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salvatore Peter

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 29/05/2011

Feuille de personnage
Gang:
Ordre: Pensionnaire

MessageSujet: Re: C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]   Dim 5 Juin - 16:31

''Toutes les maisons sont moches, pour moi. Buckingham Palace, c'est une cage de la SPA, si ça peut te donner une idée. Mais c'est pas grave, la déco. On va sortir.''

Peter essayait de mettre le plus confiance possible dans sa voix, et il se fichait bien de ce que ça faisait à son camarade, c'est lui-même qu'il essayait de rassurer. Les lieux semblaient peu propices à la balade de santé, cela dit. Il avait déjà repéré deux caméras sur le trajet, et ce devaient être des leurres. Les vraies étaient sans doute mieux camouflées. Il ne supportait pas d'être entre quatre bêtes murs, alors sous surveillance constante, à la merci d'un règlement impitoyable... Il songea que ses parents l'avaient placé ici pour le mettre dos au mur, pour qu'il relativise, pour que la vie de tous les jours devienne synonyme de liberté par comparaison à ses joyeux souvenirs de la maison de correction. Grossière erreur. Il se sentait plus accro au grand air que jamais.

Avec un certain effort, il se tourna vers l'être qui bougeait dans son champ de vision. Son regard se fixa une fois encore sur les cheveux qui décidément le perturbaient un peu. Lui qui aimait les grands espaces verts, là, c'était peut-être un peu beaucoup.


''Dis... la tête... c'est pas un truc de bande du coin ? Je veux dire, tu l'as fait volontairement ?''

Par réflexe, il se recoiffa d'un geste de la main. S'il y avait quelque chose que personne n'avait le droit de toucher, c'était ses cheveux. Sa mère les taillait elle-même et... Tiens, d'ailleurs, comment ferait-il, ici ? Il faudrait qu'il aille chez le coiffeur ? Pire, qu'il les laisse pousser de manière sauvage et inculte ? Non, ça, c'était vraiment le cauchemar. Peter aurait pu dormir toute sa vie dans un sac de couchage mais il avait quand même ses petites coquetteries.

''...parce que... je tiens beaucoup à mes cheveux. Toi tu tiens à pouvoir baiser des filles, moi je tiens à garder ma tête clean, tu vois ? Chacun son ambition dans la vie...'' Il tenta un sourire, même si l'humour lui paraissait un peu dangereux dans ces conditions. Il n'avait jamais vraiment eu d'amis, et s'il en avait eus, il ne les aurait sans doute pas reçus dans une pièce fermée ; mais puisque désormais ce Jin Cruiz squattait dans sa chambre, il risquait de se prendre pour son pote... S'il pouvait lui être utile pour se faire la malle, très bien, mais s'il fallait le traîner comme un boulet, ce serait plutôt encombrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Cruiz

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]   Dim 5 Juin - 17:49

"Ouais en gros tu préfères être dehors, c'est normal."

Ben ui, à la base l'humain vis de hors, les maisons et autres c'est arrivé après. C'est la société qui nous met dans des endroits fermer. C'est ainsi. De toute façon, Jin lui passait la plus part de son temps dehors ou sur les toits. on ne vole pas une maison en passant par la porte voyons.

"Euh si...on va dire que c'est un truc de famille. hahaha tinquiètes personnes ne toucheras à tes cheveux."

La bande des voleurs oui, son père aussi avait les cheveux verts. C'était un truc à eux. Le truc de bande était son tatouage de dragon. Mais là on ne le voyait pas. Jin plissa les yeux à la blague de son interlocuteur.

"Je m'en fous des filles. J'ai d'autre ambition dans la vie."

Il croisa les bras par la suite

"Toi ça se voit que ta pas l'habitude des relations socials hein ?" dit-il en souriant en coin et en le regardant de haut en bas.

Cela se voyait directement, il ne savait pas comment s'y prendre, s'il devait être familier ou pas. De toute façon avec Jin c'est simple, tu montres que t'es fort ou tu te casses. Les pleurnicheurs n'ont pas sa place à ses cotés. Le jeune homme alla fermer sa porte. Aparement les portes n'était pas fermé ici.


"Sors si tu veux je te rejoin."

Vu comment avait parlé Peter avant 'on sort', Jin s'était dit qu'il ne voulait pas être tout seul. Alors pourquoi pas...il pourrait peut-être bien s'entendre allez savoir. Il alla donc dans multiples chambres en regardant un peu les effets personnelles. Couteau bien caché, drogue, argent, montre en or, contrefaçon. Oh, il y avait de quoi pour un sacré bout de temps en prison. Drôle. -Si jamais Peter n'est pas sortit et l'attends il lui parle directement sinon il déscend et le rejoin dehors- Il alla donc vers Peter

"Dis tu es ici pour fugue c'est un peu légé tu risques de sortir d'ici en étant une vrai racaille héhé. Tu sais te battre au moins ? Tu vas en avoir besoin. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salvatore Peter

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 29/05/2011

Feuille de personnage
Gang:
Ordre: Pensionnaire

MessageSujet: Re: C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]   Dim 5 Juin - 18:40

Normal ? Il trouvait ça normal de préférer être dehors plutôt que dedans ? Une légère lueur d'intérêt s'alluma dans le regard de Peter, pour disparaître aussitôt. Il n'aimait pas montrer ce qu'il ressentait. C'est pourquoi il se permettait rarement de rire aux éclats, ou de se mettre gravement en colère. Mais c'était la première fois qu'il croisait quelqu'un peut-être aussi dérangé que lui, aussi adepte de la liberté absolue. Il allait l'observer un peu, et décider s'il était vraiment un type dans son genre, ou juste un cinglé de plus dans ce monde qu'il considérait comme rempli de cinglés de tous poils.

Il fut satisfait d'apprendre que le coup des cheveux ne risquait pas de devenir contagieux, et continua d'observer son environnement avec la curiosité d'un scientifique qui tombe sur un nouveau spécimen à disséquer. Naturellement, les fenêtres étaient renforcées pour éviter toute évasion de ce côté-là, mais en se contorsionnant un peu... L'ossature de Peter résistait généralement à ce genre d'exercices, il était souple et savait retenir sa respiration le temps nécessaire. C'était peut-être le moment d'essayer. En se faufilant comme un lézard, et au prix de quelques grimaces de douleur silencieuses, il finit par se laisser glisser avec succès hors de la fenêtre, au bord de laquelle il se retint un instant du bout des doigts, le temps d'évaluer la distance qui le séparait du sol. Oh, c'était faisable. Du coin de l'oreille, il perçut un pas dans le lointain et se laissa immédiatement tomber. Pas question d'être repéré par un surveillant en plein flagrant délit de connerie, le jour même de son arrivée ! Au contraire, il fallait qu'il inspire la confiance.

L'autre le rejoignit et ils poursuivirent leur conversation comme si de rien n'était. Quelle étrange situation... la semaine précédente, il étudiait la théologie au Brésil dans une jolie chapelle remplie de fleurs et d'encens, et soudain, il se trouvait dans une cour miteuse digne d'Alcatraz, en train de tailler une bavette avec un braqueur en herbe. Et c'est vrai que son argument n'était pas mauvais.

''Je vais écrire à mes parents que tu as une très mauvaise influence sur moi,'' sourit-il, ''peut-être qu'ils changeront d'avis. Mais ça m'étonnerait. Je ne te parle pas d'une fugue, je te parle d'une vie de fugues. Je n'ai jamais pu tenir en place, aussi loin que je me souvienne. Faut croire que c'est dangereux. Pour moi, bien sûr, et ça stresse un peu les autres."

Il haussa les épaules avec un soupir excédé, tout ça lui paraissait absurde. Il ne se considérait pas comme un danger. Après tout, plein de mathématiciens surdoués sont aussi capables de cracker les codes secrets des plus grosses banques, et on ne les enferme pas sous prétexte qu'ils feraient des braqueurs efficaces. Pour se défouler un peu, l'instant d'après, il se tenait en équilibre sur un pied au sommet des bennes qui servaient de poubelles au pied du mur. De là, il pouvait voir... ben, pas grand-chose. Le portail qui bouclait la cour était beaucoup plus haut, naturellement.

''Ma mère me dit toujours : quelle fille voudra d'un fiancé qui joue les chats de gouttières ? C'est son obsession, ça : me trouver une petite amie.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Cruiz

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]   Lun 6 Juin - 1:40

[quand je met des mots en esp c'est que c'est les même en portugais, j'ai vérifié]

Peter avant était dans une jolie chapelle remplie de fleurs et d'encens, Jin c'était tout le contraire. Il était loin de sa tante, dans la rue, érant de maison en maison. Parfois il dormait dehors, les sdf était sympas avec lui. Il squattait les rues de son ancien quartier. Tiens en parlant de fille, parfois il dormait chez certaine connaissance en échange de quelque petit service. Non, je ne parle pas de sex même si Jin en serait capable, sans problème, mais plutôt de petit autre boulot peu fiable que seul Jin pouvait faire sans se faire remarquer. Enfin, ces six mois dehors avaient été génial. Et là..sa tante l'avait retrouvé. Horreur, il était maintenant ici. Finis les soirées à rigoler complétement bourré entouré de trois sdf chaleureux. Finis les filles qui se coller à lui pour dormir sous prétexte qu'elles avaient froid. Les maisons à voler, les coups de couteaux, tout ça c'était finis. Pas pour longtemps pensa Jin.

Après tout la personne devant lui était un pro dans la fugue non ? Alors pour quitter cette endroit pour une nuit, il aurait besoin de lui. Il savait très bien où cacher son magot. Pas ici en tout cas.


"Moi une mauvaise influence ? hahaha et comment ça tu vas écrire ? Tu n'as pas de portable ?"

Il le regarda et fit un légé sourire en coin

"je peux t'en passer un moitié prix si tu veux !! Et de la marque la vrai~"

Ca y est, il commençait ses petites affaires. Pourquoi pas. En attendant il pouvait vendre des portables voler à des lycéens. Ils faisaient ça avant aussi.

"Oh tu sais ce qui stresse les autres c'est surtout qu'ils ont pas le contrôle sur toi...vu que t'es, libreee comme l'air. Fouuh~ ça fout la haine au parent ça...en général. héhéhé..les parents.."

Jin fouilla dans ses poches en allant vers le terrain de basket, il y avait un sorte de grillage -comme sur les terrains de foot- il fit une grimmace en disant un gros mot en espagnol, qui est de même en portugais -mierda/merda c'est à peut près pareil- Quand il était stréssé Jin avait pris cette sal habitude de fumer. Avant sa mère le giffler dès qu'il en sortait une, ce qui ne l'empêchait pas au début de continuer de fumer, devant elle. La femme n'était pas du genre à appeller son homme pour régler le problème, elle était digne et n'aimait pas demander de l'aide surtout pour l'éducation de son fils. Alors si la giffle ne servait pas elle lui méttait un coup directement dans les parties, Jin avait très vite arrêté de fumer devant elle. Maintenant qu'elle n'était plus là, il pouvait fumer tranquilement sans se soucier si ça mère allait le voir ou non. Jin se mis assis contre le grillage au sol et fouilla dans son t-shirt. Il trouva finalement une clope dans le haut de sa chaussette. La fougère s'alluma cette dernière en fermant les yeux. Il faudrait qu'il s'en rachète.

"Jte propose pas c'est ma dernière."

Il soupira sa fumée

"Si j'ai bien compris t'es un peu comme un vagabundo ? haha...on se resemble tu sais.."

Le voleur est en quelque sorte aussi un fugueur.

"T'es portugais donc ? Tu dois bien aimer la musique dans ce cas"

Après tout, comme la Colombie au Portugal la musique y est bien inscrit non ?

Le jeune homme se releva du sol en écrasant le filtre de sa cigarette au sol. Il regarda Peter d'un air légèrement moqueur


"En tout cas si ta besoin de quelque chose, du genre une télé.....oh quoi que ici..héhé..t'en aura pas besoin. Enfin, quoi que se soit que je pourrait te revendre, même des trucs religieux.... tu sauras où me trouver."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salvatore Peter

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 29/05/2011

Feuille de personnage
Gang:
Ordre: Pensionnaire

MessageSujet: Re: C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]   Lun 6 Juin - 8:15

De quoi parlait ce garçon ? Peter s'assit sur le rebord de la benne et considéra ce jeune bavard avec une curiosité non déguisée. Que voulait-il lui vendre - et de la marque, en plus, quelle idée - pour communiquer avec ses parents ? Oh, bien sûr. Un téléphone. Il faillit lever les yeux au ciel, mais l'autre avait l'air d'un voyou invétéré, le genre qui dealait déjà des sucettes à l'école maternelle ; il devait connaître ce genre d'établissement mieux que lui. Peter commença à s'inquiéter. Peut-être qu'on ne leur donnerait même pas de quoi écrire... C'était une bonne méthode pour les décourager de fuir, cela dit. Les couper du monde. Il sentit un frisson le parcourir et sauta de nouveau à terre, pris d'un besoin soudain de se rapprocher de son interlocuteur, de ne pas le laisser s'éloigner trop loin, comme s'il pouvait constituer un rempart. Le terrain de sport lui sembla lugubre, comme ces aires de jeux hantées des films d'horreur ; il s'attendait presque à voir un ballon invisible faire vibrer le panier en tombant à travers, et à entendre des échos de rires d'enfants disparus.

''J'ai pas besoin de Dieu, c'est Dieu qui a besoin de moi,'' déclara-t-il avec un certain orgueil. ''Avoir une croix sur soi, pour porter bonheur ou je ne sais quelle connerie, c'est de la superstition. Non, par contre, j'aurai sans doute besoin de fil de fer. Avec un peu de fil de fer, tu vas où tu veux.''

Sur un regard appuyé au grillage qui entourait la cour de basket, il décocha un clin d'oeil à son camarade. Mais pour commencer, il avait besoin de repérer les lieux. Leur prochain cours était un cours de maths, pas sa tasse de thé, il n'arrivait pas à se concentrer suffisamment étant donné que les cours étaient rarement donnés en plein air ; et il n'y aurait sûrement pas beaucoup de matériel utile à voler. Mais au moins ça lui ferait faire le tour du propriétaire.


''Je crois qu'on devrait aller mettre nos uniformes et jouer les parfaits petits pensionnaires.''

Malgré lui, il se replia un instant sur lui-même, les bras croisés, à l'idée de retourner dans les petites cellules closes qui leur servaient de chambres. Un clapier, oui. Il ne pourrait jamais dormir là-dedans. La première nuit, il pourrait toujours prétendre que c'était le contrecoup de la drogue qui lui filait des cauchemars, mais au bout d'un moment, il serait bien obligé de reconnaître qu'il avait peur du noir dans une pièce fermée.... et ça, c'était pas la classe. Machinalement, il s'accrocha au grillage mais il était conçu pour qu'on ne puisse y grimper ; ce n'était pas un jouet. Oui, bien sûr. Tout semblait également ignifugé. Dommage, un bon incendie, ça a l'avantage de brouiller les pistes le temps de mettre à exécution un plan d'évasion...

''Je suis sûr que je serai affreux dans cet uniforme. Ils ne sont même pas à nos tailles.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Cruiz

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]   Lun 6 Juin - 14:19

Dieu qui a besoin de lui ? Quel blasphème. Jin comme tout Colombien était très croyant, évidemment il croyait pas en Jésus et tout ça. Quand il parlait de religion il ne parlait pas seulement de la croix, il vendait de tout. Que se soit du monotheiste au polytheiste il en conaissait un rayon. Mais là ce que venait de dire Peter l'avait légèrement perturber.

"Ahaha tu vas attirer le mauvais oeil à dire ça. Fais gaffe."

La fougère était vraiment très surperstitieux, il ne portait pas un bracelet rouge pour rien -en Colombie ça protège du mauvais oeil- néanmoins il lui arrivait souvant de défier comme Peter venait de le faire, dieu. Avec son orgeuil.

"Ok mais jdois aller le reprendre, je l'ai laissé dans la chambre. Viens"

Il alla donc de nouveau à l'interieur, s'il avait sut il l'aurait mis directement. En tout qu'à il n'aller pas sortir avec ce truc. Le prochain cour de Jin n'était pas des math mais de la physique. Peter et Jin n'était pas dans la même classe, Peter était même le 'sempai' de Jin si on peut dire version japonaise. Effectivement les uniformes n'étaient pas à leur taille. Celui de Jin faisait la taille de Peter et celui de Peter faisait large. Le jeune homme rentra de nouveau dans sa chambre et pris son uniforme. Il avait horreur d'être mal habillé. Même pauvre il s'habillait bien, même si c'était du volé. Il était toujours, classe. Ne voulant surtout pas paraitre pauvre en fait. Donc là c'était horrible ce qu'on lui faisait. L'uniforme en lui même était une punission.

"Bon je vais...retoucher...on a le temps avant que ça commence.."

Il pris dans ses poches une aiguille, il en avait toujours une sur lui et il tira un fil qui pendouillé du lit, il l'arracha par la suite. Avec son couteau il coupa ce qui était trop long. Il enleva ses vêtements sans gêne et mis son uniforme. Cela faisait bien racail, large, la cravate mal mise, la chemise entre-ouverte laissant voir légèrement son -beau- torse. Avec cette chaine en or autour de son cou. Il mis ses mains dans ses poches

"Si tu veux que jte réajuste ton uniforme dis le, jte le fais en 10minutes." dit-il en regardant Peter.

"Et pour ton fil de fer j'en ai qu'un et j'en ai besoin héhé"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salvatore Peter

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 29/05/2011

Feuille de personnage
Gang:
Ordre: Pensionnaire

MessageSujet: Re: C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]   Lun 6 Juin - 16:39

Peter gardait son attitude paisible mais un peu malicieuse, il ne voulait pas que l'autre garçon ait l'impression qu'il pouvait l'apitoyer facilement ; c'était dangereux, il ne voulait pas se retrouver à jouer les nounous en cas de cavale commune. Cependant il se promit secrètement de ne pas trop blasphémer en sa présence. Il savait ce que c'était d'avoir des craintes irrationnelles ou des phobies, et il ne jouait pas avec celles des autres, c'était un principe. Quand je vous dis que ce n'était pas un mauvais garçon, au fond !

''Ils ont l'intention de nous engraisser, non ?''
sourit Peter en considérant avec une certaine perplexité l'amas de tissu qui lui revenait de droit. ''C'est la taille au-dessus. Ou alors ils font une taille unique et on se débrouille pour y rentrer. Ce serait plutôt ça le genre de la maison... je sens qu'on va être bichonnés comme des rois.''

Bon, trêve d'ironie. C'est vrai qu'il fallait faire quelque chose. Pendant un moment, il regarda Jin, puis s'arracha à cette sorte de fascination et décida qu'il était incapable d'en faire autant. Il fallait qu'il trouve une monnaie d'échange pour lui demander des services. Se procurer des explosifs, des produits inflammables, de la corde ou du fil de fer, c'était plus difficile que de l'utiliser une fois l'objet dans sa main... Il se souvint que le gamin vert n'était pas fanatique des corvées, il y avait peut-être quelque chose à tenter de ce côté-là. Jin avait terminé, c'était le moment de se lancer.

"Tu es un débrouillard, toi, non ? C'est vachement réussi, ce que t'as fait. Dis... On pourrait faire un marché. Tu me rapportes ce dont j'ai besoin... tu m'aides à repérer les caméras... ouais, et tu me rafistoles ce truc, j'ai l'air d'un sac à patates. En échange, demande-moi ce qui te ferait plaisir. Je peux faire tes corvées à ta place, ou tes devoirs par exemple," termina-t-il avec un sourire engageant.

Sans attendre la réponse, il commença à enlever son uniforme ; il ne se sentait vraiment pas à l'aise là-dedans. C'était peut-être le fait de savoir que c'était un uniforme mais il avait l'impression que ça le grattait à mort, vraiment comme de la toile de jute - et qui sait avec quelle matière ils faisaient les vêtements pour pauvres, dans ce pays de sauvages. Mieux valait encore se balader en caleçon, tiens. Un caleçon de chez Gregg, pourvu que l'adepte des marques ne le lui pique pas, songea-t-il avec un sourire fugace. Il avait un physique banal, dans le sens où il ne se plaisait pas tant que ça, mélange de touriste nordique et de randonneur invétéré, avec une peau qui ne bronzait guère, alors autant avoir les accessoires nécessaires pour attirer l'attention. Si seulement il avait pu apporter son peignoir en soie, c'était plus confortable quand il était obligé de rester à l'intérieur... Sa mère avait brodé ses initiales sur la poche devant. Il eut un déclic : elle lui manquait. C'était peut-être ça qu'elle espérait, alors. Lui manquer au point qu'à son retour, il n'ait plus envie de partir. Je suis pas une putain de perruche, pensa-t-il sous son visage impassible. Il en faudra plus pour me faire apprécier une cage.

''Tu en fais quoi de ton fil de fer ? Je suis sûr qu'on peut s'arranger.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Cruiz

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]   Mar 7 Juin - 12:31

L'idée d'engraisser était plutôt bien trouver. Mais pour faire quoi par la suite ? Le directeur n'était pas cannibale et la sous-directrice non plus. Sans doute...? Enfin passons, l'idée de la taille unique était plus plosible. En tout qu'à cela fit bien rire Jin qui fit un non de la taille en rigolant l'air de dire 'c'est con ce que tu dis'. Gentiment bien sûr.

Alors que Jin venait de s'assoir sur son lit car il était pris d'un mal de tête, Peter se mis à lui quoi ? Demander un service en quelque sorte. Non plusieurs. Oh, il esperait que le fait de faire les devoirs de Jin aller sufire. Non, en plus Jin fait son travail seul, surtout scolaire il ne triche pas. Ou presque. Faire ses corvées encore moins, il allait pouvoir piquer quelque truc grâce à ça. Par contre, il pouvait très bien faire autre chose. Jin eu un légé sourire en coin en regardant Peter comme si il venait de passer un pacte avec un demon


"Hmmm.....héhé..."

Il se lècha légèrement les lèvres, parlant en faisant de légé gestes.

"Pour les caméras tu me passes ton caleçon là tes chaussures et je veux que chaque fois que je sorte la nuit tu te mettes dans mon lit pour faire croire que je suis là. Ah et si ta un quelconque bijoue aussi. "

Attention avec Jin soit il vous bouffe, soit vous essayer de marchander comme vous pouvez. Pour la première offre il valait mieux que Peter se fasse respecter sinon Jin irait trop loin. Esperons qu'il sache marchander.

"Pour ce dont tu as besoin...faut payer l'ami." dit-il en se frotant les doigts contres doigts pour faire signe d'argent, toujours en souriant en coin.

"Ce que je veux dire c'est, celons ce que tu veux, il faudra payer par exemple...pour..je ne sais pas ça dépend surtout de si j'ai du mal à le trouver ou pas. Mais je trouve toujours tout."

Il dit à voix basse "Sauf les organes, je fais pas dans ça."

Il rigola

"de toute façon tu n'en aurait pas besoin ! Sinon pour le fil de fer j'en ia besoin pour un travail que j'aurais demain soir. Mais dès que je sors, j'en reprend un autre et je te le passe, un bien solide. ça te va ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est moche et c'est là qu'on dort [pv Peter]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soit gentil pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant ~ ♥
» jill, si un jour tu t'sens moche, regarde-moi et pleure.
» Image bizarre a vous de voir !!!
» si tout le monde va au ciel pas étonnant qu'il fasse si moche.
» PETER STRANDSAND en 16 mg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Kaijuu -maison de correction- :: ◄ L'internat :: ◄ Hall :: ◄ Dortoirs hommes-
Sauter vers: